Archives mensuelles : septembre 2015

Refêtes de Garazi et bilan des fêtes 2015

Le Comité des Fêtes de Garazi organise le samedi 26 septembre, au quartier de la gare, les Refêtes de Garazi.
A 18h30, apéritif chez Paris en collaboration avec le comité.
A 20h30: sous chapiteau, Repas des Refêtes préparé par Michel Ibargaray avec au menu:
Capture d’écran 2015-09-13 à 16.54.53Croustillant de jambon de montagne aux champignons, piperade et piments verts du jardin
Gigot d’agneau rôti aux herbes, haricots rouges au chorizo
Fromage-Confiture-Gâteau basque-Café
20€ vins compris

Des animations musicales, tout au long de la soirée, seront mises en place par le Comité d’Animation de Saint-Jean-Pied-de-Port.
Réservations au 0783895117 ou sur iban.olcomendy@edhec.com.

A cette occasion, c’est le moment de faire avec vous un bilan des fêtes de Garazi 2015. L’année dernière, le blog était beaucoup moins suivi lorsque nous avions fait le bilan des fêtes 2014 et nous avions eu peu de réactions.

Cette année, nous avons eu de belles fêtes 2015, concentrées sur 2 jours 1/2 avec, il faut le remarquer, de plus en plus de tenues blanches et rouges.

Des événements « habituels » ont attiré leur public: le Garazi Kantus organisé par la Peña Urkulu (malgré l’averse traditionnelle maintenant), l’encierro ttiki et son cortège de jeunes coureurs, le tournoi de pétanque, le feu d’artifice depuis la Citadelle et la journée des associations au marché couvert avec des spectacles de danse et de musique de qualité.

Deux animations ont fait leur retour dans le programme. La Garazi’d Laktik a été un succès tant sur le nombre des coureurs que pour le spectacle dans les rues de Saint-Jean-Pied-de-Port. Le bal des enfants a été très apprécié par tous les enfants mais aussi par leurs parents.

Capture d’écran 2015-09-24 à 22.20.02

Des nouveautés ont fait leur apparition avec des fortunes diverses. Le tournoi de bubble-foot a tenu ses promesses de fréquentation et de spectacle. La mise en place des baso a permis de retrouver les rues beaucoup plus propres. Les bacheliers mention TB et les champions des différentes associations sportives de Saint-Jean-Pied-de-Port ont été mis à l’honneur. Le concert de Betagarri au marché couvert n’a lui pas connu le succès escompté.

C’est maintenant à vous de donner vos avis sur les animations mises en place mais aussi vos envies et vos idées pour que les fêtes de Garazi 2016 soient au moins aussi belles que celles de 2015.

Journées du Patrimoine

Journées du Patrimoine à Saint-Jean-Pied-de-Port (samedi 19 et dimanche 20 septembre)

A l’occasion des Journées du Patrimoine du samedi 19 et dimanche 20 septembre, la municipalité de Saint-Jean-Pied-de-Port propose un programme culturel très riche et varié. Des visites commentées de la Citadelle à la visite en Petit Train Touristique en passant par le concert du Chœur d’Hommes OLDARRA, toutes ces animations seront gratuites durant tout le week-end.©PierreCarton_Garazi_06_BD

  • Visite commentée de la Citadelle, le samedi 19 et dimanche 20 septembre à 10h00 et à 15h00

Au sommet de la montagne surplombant la ville, la Citadelle, chef d’œuvre de l’architecture militaire ouvrira ses portes au public. De l’ancien château des Rois de Navarre à la Citadelle remaniée par Vauban, vous découvrirez le rôle stratégique de cette place forte. Lire la suite

Au fil des linteaux de Saint-Jean-Pied-de-Port: la rue d’Espagne

 

Au cours d’une promenade à travers le cœur historique de la ville, bien des vielles pierres et inscriptions sculptées sur les linteaux ou claveaux des maisons attirent l’œil. C’est à la rue d’Espagne que nous commençons notre exploration des linteaux et encadrements ornés de Saint-Jean-Pied-de-Port.

En Pays basque, le linteau ou l’encadrement des ouvertures sert très souvent de support à des motifs décoratifs mais aussi à des inscriptions. Ainsi, le linteau désigne le maître et la maîtresse de maison ainsi que la date de construction ou de reconstruction et sert à identifier la maison et la famille qui l’occupe, la possède et l’entretient.

Le linteau situe d’abord dans le temps. Une date, celle de la construction mais le plus généralement celle de la restauration de la maison y est inscrite. Selon la tradition, celui qui a effectué des travaux sur la maison familiale a le droit d’y apposer la date, preuve qu’il a œuvré à la conservation de ce patrimoine primordial. Nous trouvons des indices de prospérité économique à Saint-Jean-Pied-de-Port grâce à l’étude des dates figurant sur les linteaux. En effet, la majorité des maisons furent construites ou reconstruites en matériaux durables aux XVIIe et XVIIIe siècle, probablement en remplacement des maisons du Moyen Age majoritairement en bois.

©Pierre Carton
©Pierre Carton

Lire la suite