Archives pour la catégorie Economie

Création d’un nouveau CLEFE sur Garazi-Baigorri

Réunion à Lutxi Borda jeudi 30 juin à 20h en vue de la création d’un nouveau CLEFE sur Garazi-Baigorri.
Sont invités des représentants de diverses associations locales travaillant dans le secteur de l’économie solidaire: Amap, Bizi, CLEJE, Avenir, Konbit pour Haiti etc. mais aussi toutes les personnes intéressées par cette démarche !
Venez nombreux !!

Capture d’écran 2015-06-02 à 08.41.27

Qu’est ce qu’un Clefe ?

Le CLEFE est un outil financier créé en 1991 par l’association parisienne RACINES et implanté au Pays Basque depuis 1997 grâce à l’association Hemen, en vue de constituer un capital prêté à une porteuse de projet. Lire la suite

Une charte des hébergements jacquaires à Saint-Jean-Pied-de-Port

Le territoire, en particulier la vallée de Saint Jean Pied de Port, accueille chaque année de plus en plus de pèlerins, près de 55 000 en 2015. Il est important d’accueillir ces pèlerins dans les meilleures conditions pour que leur séjour dans le territoire reste un grand souvenir. Ainsi, le responsable de l’hébergement jacquaire est souvent le premier accueillant local.

Selon nos informations, nous savons qu’une part non négligeable des pèlerins va revenir sur le territoire avec leur famille en séjour. Il est donc essentiel de bien les recevoir afin qu’ils puissent aussi communiquer positivement sur le territoire.
Dans ce contexte nous voyons de plus en plus d’hébergements sauvages se développer, c’est pour cette raison que  l’Office de Tourisme de Garazi Baigorri a souhaité mettre en place dès 2016 une charte de qualité des hébergements Jacquaires.

 

©PierreCarton
©PierreCarton

Cette charte, n’est ni un label, ni une obligation. Elle pose simplement les critères obligatoires définis par la loi pour recevoir du public dans des structures d’hébergement marchand.  Lire la suite

Indar Développement : L’outil d’animation économique de la Basse-Navarre

Même si la compétence « Economie » dépend de la Communauté des Communes de Garazi – Baigorri, il nous parait important de mettre en avant l’association Indar Développement et son  activité. Avant d’exposer leur agenda du mois de juin , quelques rappels sur cette association de développement économique du territoire paraissent nécessaires afin que chacun des Saint-jeannais, ou futurs Saint-Jeannais, appréhendent le bassin économique du territoire, et les moyens mis en place par les collectivités.Capture d’écran 2015-06-02 à 08.41.27

  • Indar est d’abord un outil d’animation économique du territoire de compétence des  3 Communautés de Communes de Amikuze,  Iholdi – Oztibarre,  Garazi Baigorri
  • Indar, c’est une association composée de deux collèges : un collège de 12 élus désignés par les CdC et un égal collège de 12 socio-professionnels, une représentation partagée donc et traduit la volonté des élus de compléter leur vision politique par celle du terrain.
  • Indar, c’est  un budget de fonctionnement pris en charge pour 70% par les 3 Cdc et pour le reste par des programmes européens ou initiatives locales spécifiques
  • Indar, c’est une réponse quotidienne avec secrétariat d’accueil et agent de développement et une gouvernance en étroite collaboration avec le Syndicat Baxe Nafarroa qui a en charge le portage des dossiers de développement du territoire.
  • Indar, c’est un outil de proximité pour accompagner les primo-créateurs d’entreprises, les  porteurs de projets privés et communaux, les actions collectives ou autres regroupements d’artisans, pour assurer l’animation des zones d’activités créées par les Communautés de Communes
  • Indar, c’est désormais la gestion de deux pépinières, celle de LUTXI bien sûr et aussi celle de St Palais créée en 1997.
  • Indar, c’est une collaboration étroite avec les chambres consulaires avec une cadence mensuelle de comités techniques pour une instruction mutualisée des dossiers et la recherche permanente de la qualification la plus compétente pour les instruire.
  • Indar, c’est  globalement au cours de ces dix dernières années : 1850 entreprises accompagnées, 840 porteurs de projets assistés pour 310 créations, 150 projets de collectivités suivis, 110 projets collectifs accompagnés, et bien sûr des centaines de milliers d’euros de l’aide publique orientée vers l’économie locale.
  • Enfin INDAR aujourd’hui, c’est une volonté de s’appuyer sur des ressources européennes. Le programme Poctefa  Eraikinn en est un des exemples. Le programme transfrontalier Eraikinn a mis le pied à l’étrier d’ Indar sur les orientations nouvelles à donner en matière de dynamisation de l’économie locale. La politique guichet de subventions a vécu car l’aide financière se fait plus rare, c’est désormais la proximité avec les chefs d’entreprise qui est ciblée, avec des propositions d’audits, aides au management, ouverture  au marché numérique  moderne, recherche d’activité transfrontalière.

Lire la suite

La fibre optique pour les entreprises à Saint-Jean-Pied-de-Port!

Le saviez-vous ? La fibre optique pour les entreprises est présente à Saint-Jean-Pied-de-Port. En effet, le schéma d’aménagement numérique mis en place par le conseil Général permet de proposer du très haut débit à l’ensemble de l’intérieur du Pays Basque, et notamment Saint-Jean-Pied-de-Port. Ce réseau Fibre Optique construit et exploité par Iris 64 suit la départementale 933 en partant de Bayonne vers Pau en passant par Saint-Jean-Pied-de-Port via Saint Etienne de Baigorry.Fibre-Optique

Le très haut débit, qu’est-ce que c’est ? 

Il s’agit d’apporter à l’utilisateur (entreprise ou collectivité) une liaison internet par fibre optique permettant un débit supérieur à 20 mégabits. Lire la suite