Les voeux du Maire de Saint-Jean-Pied-de-Port

Chers Amis,

Je suis très heureux de vous retrouver pour notre traditionnelle cérémonie des vœux et je vous remercie d’être venus encore une fois aussi nombreux.

En cette période très difficile, marquée par des évènements dramatiques, toutes les manifestations publiques, occasions de rencontres, d’échanges et de cordialité sont appréciables et participent au renforcement du vivre ensemble, cher à la Communauté Saint-Jeannaise et Garaztar.

Encore une fois, je vous redis tout mon attachement pour ce moment privilégié et convivial de la vie municipale et je suis très sensible à la présence de chacun d’entre vous.

Cette coutume me fait d’autant plus plaisir qu’elle réunit les forces vives de notre vie locale, celles qui participent à la richesse sociale, culturelle et sportive de Saint-Jean-Pied-de-Port, bref à la vie de notre commune et du territoire.

Comme à l’accoutumée, simplement, je vous invite à saluer avec moi la mémoire des Saint-Jeannais et des amis de notre ville qui nous ont quittés en 2015.

Je souhaite aussi la bienvenue dans notre commune aux nouveau-nés et à toutes les personnes qui ont fait le choix de s’installer durablement à nos côtés.

©PierreCarton_Garazi_09_BD

A présent, j’aimerai remercier l’équipe municipale, mes adjoints et tous les conseillers municipaux, toujours motivés et à l’écoute des Saint-Jeannais, œuvrant au bien commun. Etre élu, c’est avant tout travailler ensemble, gérer le quotidien, réfléchir pour mener à bien un projet collectif, s’appuyer sur le groupe et y trouver sa place, une place pour chacun. Je leur redis à tous mon amitié et ma considération.

Je remercie le personnel communal qui, dans son ensemble, a toujours à cœur d’accomplir son travail avec beaucoup de sérieux et d’efficacité dans l’intérêt de tous nos concitoyens. Il est très agréable pour un Maire de savoir que l’on peut compter sur la motivation, la compétence et la disponibilité de chacun.

Cette équipe assure un service public de qualité et je l’en félicite.

J’apprécie aussi tous les ans de relever la vitalité et la richesse de la vie locale saint-jeannaise. Et une fois encore, permettez-moi de remercier l’ensemble des forces vives de la Commune et du territoire, ceux qui participent à rendre notre petite ville attrayante pour ses habitants et attractive pour ceux qui la découvre.

Je salue donc l’action au quotidien des représentants des administrations et des établissements publics de coopération intercommunale, les représentants des établissements scolaires, des services périscolaires, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, des services sociaux, de l’équipe paroissiale. Je vous souhaite de continuer à œuvrer pour des services de proximité et de sécurité de qualité. Notre territoire le mérite.

A toutes les associations qui travaillent dans le domaine du social, le domaine du culturel, le domaine du loisir ou du sportif, je rends hommage. Je remercie tous les bénévoles qui font un travail exemplaire et souhaite à tous une pleine réussite dans les projets menés.

Les associations sont des partenaires indispensables pour la municipalité qui naturellement se doit de les accompagner.

Cette palette dans laquelle chacun peut s’épanouir participe aux petits bonheurs du quotidien et à la qualité de vie de chacun. Merci à tous et bravo.

L’entrée dans une nouvelle année est un moment privilégié, où se dessinent et où s’expriment des projets et des vœux. Mais avant d’aborder l’avenir, je vous propose de revenir quelques instants sur l’année écoulée, importante à plusieurs titres.

2015 a vu l’achèvement d’une opération qui nous tenait à cœur et qui aujourd’hui est, me semble t’il, appréciée par tous. Il s’agit du réaménagement du marché couvert. Ce site dépourvu avec le temps d’une vocation identifiée est redevenu après travaux, un véritable lieu de vie. Au-delà du marché du lundi, un marché des produits locaux est en train de doucement se mettre en place et de multiples manifestations proposées par des associations locales y sont régulièrement organisées avec succès.

Au vu de la faible superficie de la Commune, grevée par ailleurs par des contraintes de protection forte, il est indispensable pour le futur de Saint-Jean, fût il lointain, de constituer des réserves foncières. C’est ainsi que par l’intermédiaire de l’Etablissement Public Foncier Local, nous avons acquis environ 17.000 m², chemin de la Nasse, à proximité du lycée.

Nous nous sommes également attachés cette année à poursuivre les améliorations sur les voies et les réseaux. Ainsi, les abords de l’école Sainte-Marie ont été repris, tout comme le revêtement du Chemin du Gué d’Olhonce ou le parking situé route de Çaro. De même, nous avons continué notre action sur l’éclairage public en remplaçant les appareillages les plus vétustes et énergivores. Nous avons même innové en installant impasse Mendixka des points lumineux alimentés par l’énergie solaire.

Au-delà de l’investissement, l’effort sur les actions du quotidien a été maintenu : nettoyage, entretien, fleurissement, mises aux normes ont été l’objet de toute notre attention. Le Jardin public, autre lieu de vie très fréquenté, a été doté de nouveau jeu, les vestiaires ont été intégralement rénovés derrière le Jai Alai, l’horloge du clocher de l’église a été repeinte… et j’en oublie.

Nous avons œuvré pour le maintien des services sur le territoire, tout en préservant un environnement privilégié, en respectant nos racines, notre culture et nos traditions, et pour une qualité de vie satisfaisante. C’est aussi avec des petits riens que nous faisons évoluer notre quotidien, en écoutant les nécessités et les demandes des Saint-Jeannais, et cela bien sûr dans le domaine du possible.

En matière culturelle, en plus des manifestations déjà bien ancrées dans les usages locaux comme la Nuit du Patrimoine, le Concert de Noel, la 1ère édition de Citadelle en scène, festival de théâtre en plein air, a été une grande réussite. Cette expérience méritera sans aucun doute une suite.

La communication de la municipalité a également été renforcée. Le blog de la Mairie a trouvé sa vitesse de croisière et le site Internet a été entièrement repris pour être plus dynamique, plus incisif. Un bulletin municipal ne saurait tarder.

2015 aura vu plus de 54.000 pèlerins se présenter à l’accueil rue de la Citadelle.

D’une manière générale, Saint-Jean reste la destination forte du Pays Basque intérieur. Chiffres de l’Office de Tourisme à l’appui, la fréquentation touristique estivale et d’arrière saison est jugée satisfaisante avec, en bouquet final, la journée du 1er de l’an, très fréquentée.

Et, à l’instar de certains jours du mois d’aout, beaucoup ont eu vendredi dernier une pensée très forte au sujet de la future déviation.

Ce projet reste une nécessité pour le territoire et même si actuellement, il sommeille, nous espérons qu’il sera mené à bien dans un futur proche. Mais…

Et maintenant 2016.

Le contexte incite à la prudence et à la sagesse, la fiscalité doit être maîtrisée, les efforts pour mobiliser les subventions sont plus importants, mais pour autant nous souhaitons que notre territoire avance et plusieurs projets nous tiennent à cœur.

Tout d’abord, le Jai Alai.

Les travaux de réaménagement du site avancent. D’ici à l’été, le monde scolaire et associatif du territoire pourra bénéficier d’une structure adaptée pour pratiquer la pelote, la gym, le handball, mais aussi du tennis ou des arts martiaux.

Mieux équipé, plus accessible, plus fonctionnel, nous veillerons à ce que ce Jai Alai soit également mieux respecté. Nous compterons sur l’implication de tous les utilisateurs.

Nous allons aussi poursuivre l’aménagement du parking  des Fauvettes, à proximité du marché couvert. Plus largement, des crédits seront dédiés au réaménagement d’espaces publics et des travaux d’accessibilité de voirie, et notamment les cheminements piétons.

Nous avancons sur le projet d’acquisition de terrain à proximité de notre école publique afin d’envisager la mise en sécurité des abords de l’établissement, l’aménagement d’un parking de délestage du centre ville et la construction d’une nouvelle école maternelle, tant le site actuel est arrivé à saturation.

Cette réserve foncière va nous permettre d’appréhender et de résoudre plusieurs problématiques essentielles pour le devenir de notre cité.

De même, la propriété Merkata située au bout de Taillapalde en cours d’acquisition répond également au même impératif. Cette opération en outre, nous permet, et ce n’est pas négligeable, de nous prémunir de toute velléité d’installation par une secte dans le secteur comme cela a pu être craint pendant un temps.

Nous souhaitons également mener à bien en 2016 la réfection de la toiture de l’église pour pouvoir ensuite réhabiliter son intérieur.

Nous allons aussi travailler à la création d’une deuxième petite salle de cinéma au Vauban. Ce projet permettra d’assurer à l’activité cinéma un fonctionnement régulier et continu tout en disposant d’un plateau équipé et confortable pour le spectacle vivant.

Quelques aménagements seront apportés au Cimetière : columbarium, reprise de l’ancien cimetière, valorisation de ce riche patrimoine funéraire sont envisagés.

En outre, nous poursuivrons notre politique de restauration des monuments protégés en instaurant un programme pluriannuel qui nous permettra d’agir pour la connaissance, la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine, image forte de la Commune.

Nous travaillerons aussi à rendre le contenu de la Prison des Evêques plus consistant et plus moderne, bref plus dans l’air du temps et ce à travers un partenariat entre acteurs navarrais.

En matière de développement durable, nous allons maintenir notre exigence d’optimisation des ressources : que ce soit en matière d’eau ou de consommation électrique, nous nous doterons des moyens nécessaires à une meilleure maîtrise.

Encore un mot sur un projet essentiel qui relève de la lutte contre les inondations.

Les Communes de Saint-Jean-Pied-de-Port, Uhart-Cize et Ispoure ont souhaité s’associer pour entretenir le secteur des trois Eaux, véritable nœud gordien. Aussi, nous avons négocié, avec la Police de l’Eau, un programme de travaux s’étalant sur plusieurs années. Malheureusement, à défaut d’une réponse favorable des services de l’Etat dans les temps, nous n’avons pas pu intervenir avant le 15 novembre. Ce contre-temps nous oblige à n’envisager les travaux qui doivent favoriser l’écoulement de l’eau qu’à partir du 15 mars prochain. On y sera.

Enfin, le Plan Local d’Urbanisme sera finalisé dans l’année, je l’espère. Et un plan de circulation de la ville devrait également aboutir.

Voici résumées nos perspectives pour 2016 : pragmatiques, utiles au quotidien de tous mais adaptées au contexte économique et à la dimension de notre commune, nous resterons vigilants et n’oublierons pas non plus les actions et animations de tous les jours qui participent à l’intérêt général et à un cadre de vie de qualité.

Je ne veux pas clore mon propos sans aborder l’intercommunalité qui est à l’aube de grands bouleversements, cela n’aura échappé à personne.

D’abord, j’aimerais rappeler deux belles opérations communautaires qui ont été réalisées avec la participation active de la Commune de Saint-Jean-Pied-de-Port. L’Ecole de Musique fonctionne pour le plus grand plaisir de nos petits mélomanes et la Bibliothèque-Médiathèque sera prochainement ouverte place de la Gare. Ces interventions municipales, pleinement assumées ont été guidées par l’intérêt des services qu’elles procurent aux habitants de la Commune et du territoire.

De même, dans un futur proche, nous interviendrons au côté de la Communauté de Communes de Garazi-Baigorri dans la construction de la piscine, infrastructure qui aujourd’hui fait cruellement défaut et dont la réalisation ne saurait tarder.

Voici je crois, une forme de mutualisation réussie et un partenariat constructif.

2016 va donc constituer un tournant dans le paysage institutionnel local. Le Préfet a en effet, proposé dans le cadre du projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunal la création d’une Communauté d’Agglomération Pays-Basque, regroupant 158 communes. Même si de nombreux points restent à travailler, notamment en matière de gouvernance, de compétence et de fiscalité, nous avons émis un avis favorable de principe à ce regroupement et nous serons très vigilants pour que l’intérêt de Garazi-Baigorri demeure. La décision finale devrait être prise en mai juin prochain.

Et maintenant, revenons à ce qui nous réunit ce soir, Mesdames, Messieurs,

Au nom de tous les membres du Conseil municipal de Saint-Jean-Pied-de-Port et en mon nom personnel, je forme pour vous tous et pour vos proches mes vœux les plus chaleureux pour l’année 2016,

Vœux de santé, de réussite dans vos projets et vœux d’un travail fructueux au service de notre communauté et de notre territoire.

Bonne et heureuse année. Urte on deneri.

Une réflexion au sujet de « Les voeux du Maire de Saint-Jean-Pied-de-Port »

  1. Merci Monsieur le Maire pour vos bons voeux pour la nouvelle année,
    meilleurs voeux que je vous souhaite également.
    J’adhère à vos projets qui semblent raisonnables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*