Réaménagement du marché couvert

corde_piment_1024

Un peu d’histoire
Lieu de rencontres et d’échanges, la tradition du marché du lundi est historique puisque les registres communaux du XVII ème siècle en font déjà mention.
Le marché couvert, tel qu’on le connaît, situé à Zuharpeta, derrière les remparts a été édifié en 1967, et inauguré la même année par le Premier Ministre d’alors, Georges POMPIDOU. Il s’agissait à l’origine d’une halle au bétail « vaste et d’accès facile située en dehors de la nationale » et dont la construction a donné lieu à la création d’une brèche dans les Remparts.marché

Au fil des ans, même si sa vocation agricole a perduré, avec le centre de rassemblement des ovins, le site est devenu aussi un marché alimentaire qui propose tous les lundis de l’année des productions variées et locales, qui connaît une grande affluence (50 forains en moyenne avec des pointes à 80 en période estivale).

La situation avant le réaménagement
Cette véritable institution s’il en est, a fait l’objet de toutes les attentions pour permettre son déroulement selon les normes sanitaires en vigueur et pour proposer le confort optimal des usagers (commerçants et clients). Ainsi, en période estivale, il devient une vitrine du territoire transfrontalier auprès des visiteurs à qui sont proposés tous les produits locaux.

Les travaux au fil du temps pour sa modernisation ont consisté en la réfection de la couverture (1560m2), l’installation de points d’eau potable, le renforcement de la puissance électrique et l’équipement de borniers supplémentaires et l’acquisition de foncier pour l’aménagement du parking des Fauvettes, facilitant ainsi le stationnement des véhicules à proximité.

Ces travaux, sur ce site stratégique pour l’image et le dynamisme de la ville, étaient nécessaires mais l’ouvrage nécessitait une réhabilitation globale. En effet, le marché en période hivernale devenait sous-utilisé car exposé aux intempéries. En outre, en dehors des jours de marché, il était assimilé à un parking de voiture alors que, au pied des remparts, il méritait un autre traitement.

marché2Fort de ce constat, le Conseil Municipal a décidé par délibération du 19 novembre 2012 de réaliser des travaux qui permettraient d’améliorer les conditions de déballage dans le cadre du marché hebdomadaire et de proposer un éventail plus large de manifestations.

Les travaux
Les travaux ont débuté en avril 2014 et sont en voie d’achèvement. Ils permettent désormais de fermer une partie du marché couvert et font ainsi du marché couvert une façade attractive à l’entrée de la ville. Les larges baies vitrées permettent de laisser entrer la lumière dans la partie fermée. Le côté esthétique n’a pas été oublié avec le bardage bois extérieur mais aussi avec la mise en valeur de la charpente d’origine grâce au nouvel éclairage. Le stationnement a été amélioré en créant une aire de stationnement avec un fort parti-pris paysager, pour les usagers et les commerçants du marché, avec la rénovation du parking des Fauvettes. L’implantation d’un muret permet de limiter le stationnement en valorisant ainsi le site.IMG_3017
Quelques travaux sont à terminer, peintures intérieures, implantations de plots à la place des barrières « Vauban ».

Le coût des travaux s’élève à 693380€ HT, en partie par un autofinancement de la commune à hauteur de 320380€ et par des subventions publiques à hauteur de 373000€ (Etat, Conseil Général, Réserve parlementaire).

Désormais
Pour les Saint-Jeannais, en plus d’une amélioration nette du confort les jours de marché, la structure autorisera désormais l’organisation d’événements à l’abri. Ainsi, le prochain repas d’automne, offert par la municipalité aux jeunes retraités et aux séniors, y est programmé le 21 novembre.IMG_0869
Pour les exposants, la réhabilitation de cet outil permet de créer une véritable vitrine pour leurs produits locaux de qualité non seulement les lundis mais aussi pendant les foires estivales. Une discussion entre ces professionnels et la municipalité va avoir lieu pour fixer les règles de fonctionnement du marché couvert. Selon leurs volontés et leurs possibilités, il pourrait être envisagé de programmer des foires régulières en dehors des lundis.
Nous vous donnons donc rendez-vous les prochains lundis pour découvrir le marché couvert désormais rénové.

3 réflexions au sujet de « Réaménagement du marché couvert »

  1. Belle réalisation. Je suis assez d’accord avec l’idée d’Alain Sahores concernant le regroupement des forains.
    Serait il possible d’installer un parking vélo à ce niveau de la ville? Avenir, association oeuvrant pour le développement durable sur Garazi-Baigorri, avait remis à la mairie en 2012, le résultat d’une enquête réalisée auprès des Saint Jeannais sur, notamment, les emplacements de parking vélo souhaités. Le marché couvert, les écoles et la mairie en faisaient partie.

    1. Bonsoir, merci pour votre suggestion. La réflexion que mène le Conseil Municipal sur la circulation dans Saint-Jean-Pied-de-Port est en cours. Le besoin d’un parking vélo au niveau du marché a bien été pris en compte.

  2. Projet réussi. Ne serait-il pas judicieux d’y rassembler l’ensemble des forains tout autour. Cela résoudrait en partie le problème des embouteillages au centre ville ainsi que l’occupation des places de parking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*