Le projet de réaménagement du Jai-Alai

 

Construit en 1977, pour servir à la pratique de la pelote basque, le Jai Alai de Saint-Jean-Pied-de-Port a vu son usage se diversifier au fil des ans.

Il est aujourd’hui utilisé comme salle de sport pour les cours d’EPS des lycées et collèges de la commune. Les associations sportives l’utilisent également, à l’image de la Goizeko Izarra, d’Indarrak ou de la section Handball féminin de l’US Nafarroa. Il devient malgré tout vétuste et nécessite une deuxième jeunesse.

Malgré les nombreux équipements sportifs (terrains de rugby et de football, Jai Alai, fronton, trinquet, piscine, courts de tennis, dojo…), un manque apparaît sur la commune et sur le territoire, à savoir l’absence d’une salle de sport polyvalente.

Capture d’écran 2015-03-31 à 14.52.26
A ce stade, il s’agit encore d’un avant-projet et l’architecture est susceptible d’être modifiée.

Afin de répondre au mieux à ces besoins, le conseil municipal a décidé d’engager d’importants travaux de réaménagement du Jai Alai. Face à la rareté du foncier et conscient de l’emplacement idéal du site à deux pas du centre ville et à proximité des établissements scolaires, il a été décidé de remanier profondément le Jai Alai plutôt que de construire un nouvel établissement sportif, ce qui aurait été de surcroît une solution bien plus onéreuse. Ainsi, le Jai Alai continuera son histoire.

Ce complexe sportif, unique sur le territoire de Garazi-Baigorri, servira au monde associatif et aux établissements scolaires mais il pourra également accueillir des manifestations requérant une capacité d’accueil importante (700 places assises dans les gradins). Il sera adapté pour les personnes à mobilité réduite.

Le projet consiste à reprendre totalement les structures intérieures et extérieures du bâtiment pour offrir de nouvelles fonctionnalités et accroître ses potentialités. La kantxa sera élargie (grâce à la suppression de gradins). Ainsi, le site servira certes à la pratique de la pelote mais il sera également enrichi d’un plateau multisport répondant notamment aux normes fédérales de handball. En lieu et place des petits locaux occupés actuellement par les associations, des salles de grande capacité, disposant d’un accès direct pourront accueillir des activités de gymnastique, d’arts martiaux, et de musculation (avec vestiaires et sanitaires adaptés au monde scolaire et associatif).

L’enveloppe financière maximale pour mener à bien cette opération s’élève à 1.000.000,00 € H.T. (maîtrise d’œuvre et travaux). 70% de subventions ont été sollicitées auprès du Département, de la Région et de l’Etat (C.N.D.S.).

Durant la période scolaire, les différents plateaux seront mis à disposition des écoliers, collégiens et lycéens du territoire pour leurs cours d’éducation physique et sportive. Les 1437 élèves inscrits dans les 8 établissements scolaires de la ville, pourront s’adonner à la pratique du sport en salle. Le Jai Alai pourra également être utilisé durant les temps d’activités périscolaires, mis en place depuis la rentrée 2014. Ce réaménagement permettra de multiplier par trois les mises à disposition simultanées grâce à l’utilisation du plateau multisport en salle, dojo et salle de gymnastique.

Cet établissement contribuera également au dynamisme associatif local. La Goïzeko Izarra, association emblématique de pelote créée en 1921, continuera ses activités.

La section Handball féminin de l’US Nafarroa, comptant plus de 170 licenciés, trouvera des conditions optimales pour leurs matchs et entraînements. L’équipe senior qui accèdera au niveau régional la saison prochaine pourra accueillir ses adversaires dans une structure aux normes (classe 3).

Capture d’écran 2015-03-31 à 14.46.20

Un dojo servira pour le Judo Club de Garazi et le Yoseikan Budo. Le Tennis Club de Garazi pourra utiliser la kantxa pour pratiquer le tennis en salle. Une salle de musculation aux normes servira à l’association Indarrak mais également aux différents clubs tels la section Rugby de l’US Nafarroa ou le Football Club de Garazi.

A ce stade du projet, un écueil persiste. La municipalité est encore en négociation avec les fédérations sportives concernées afin de sélectionner un sol compatible à la fois avec les activités de pelote et de hand-ball.

Ce chantier démarrera en juillet prochain et s’étalera sur 8 mois.

Gageons que les travaux de réaménagement du Jai Alai seront une réussite et qu’ils satisferont ses usagers et utilisateurs mais plus globalement l’ensemble des habitants de Garazi-Baigorri.

7 réflexions au sujet de « Le projet de réaménagement du Jai-Alai »

  1. Bonjour,
    les travaux devaient commencer début juillet… or, à ce jour, rien n’a commencé !
    Des rumeurs circulent sur le coût final, les appels d’offres, la disponibilité des services techniques, la subvention du CNDS…
    Merci de nous informer sur les raisons de ce retard… et faire taire ces rumeurs.

    1. Il n’est jamais très sain et positif de colporter les rumeurs, ou de les lancer. L’appel d’offres est en cours de finalisation et les travaux vont débuter en septembre. Ce décalage est du notamment du fait d’un délai supplémentaire pour le dépôt du permis de construire, lié à une attente d’agrément par la fédération de hand pour le sol de la cancha, que nous avons enfin reçu.

  2. Bonjour

    Ce projet de rénovation du Jai Alai est un projet d’ampleur. Toutefois je m’interroge toujours sur sa pertinence au vue du problème majeur de la disponibilité de créneaux pour les différents utilisateurs.
    En effet, en 2012/2013 un collectif pour une salle multisports a permis de répertorier les besoins sur Garazi entre les écoles de la zone (RPI Garazi/Ispoure, Garaziko Ikastola, Collège Mayorga / Ecole Ste Marie, Collège la Citadelle, Lycée de Navarre, Lycée Agricole Frantsesenia) , le club de tennis et le club de handball (hors pelote 1er utilisateur du Jai Alai). Il ressort de cette étude que 1525 utilisateurs soit la moitié des familles de la communauté de communes potentiellement sont potentiellement concernées (enfants scolarisés, licenciés de club) et 182 heures de sports/semaine soit 26h de sport par jour du lundi au dimanche, 10,5 mois de l’année se déroulent à Garazi dans l’année.
    Bien qu’il existe quelques équipements sportifs couverts annexe. Tous les ans des rencontres sont annulées, reportées et des heures de cours sportifs (scolaires) ont lieu dans de(très) mauvaises conditions.

    La faisabilité d’une rénovation a minima du Jai Alai couplée à la construction d’une seconde salle a-t-elle été étudiée. En effet, cela permettrait de répondre à la fois au besoin de terrain homologué et convenable pour les sports de salle tout en solutionnant le problème de créneau. De plus au vu des utilisateurs, des financement complémentaire devraient certainement pouvoir être levés.

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement
    Ludivine Mignot

  3. Depuis presque 40 ans, le Jai Alai a rendu de nombreux services au territoire : sports, cultures, fêtes s’y sont succédés pour le bonheur des garaztars et autres. Sa rénovation était attendue. C’est donc une bonne nouvelle.
    Néanmoins, cette coûteuse rénovation ne répond pas complètement aux attentes des usagers. La présentation comporte plusieurs approximations que je souhaite relever.
    1. La rénovation va « multiplier par 3 les mises à dispositions » ? Le dojo, quoique très vétuste, et la salle de gymnastique, quoique mal valorisée, sont actuellement utilisés par les clubs et les scolaires. Et comme le confirment les enseignants du Lycée de Navarre (lettre ouverte du 28/01/2015 adressée à la commune), la rénovation ne multiplie pas les créneaux.
    2. « Les 1437 élèves pourront s’adonner à la pratique du sport » ? Cela représente 61 classes (étude Salle Multisports 2013). Avec 24 à 30h de temps scolaire, cela représente 30 mn par classe / semaine. Très insuffisant !
    3. « La section Handball trouvera des conditions optimales » ? Certes la salle sera homologuée mais toutes les licenciées ne pourront pas y jouer : en 2016, ce club de 170 licenciés comptera 13 équipes qui s’entraîneront 1h30 / semaine soit presque 20h, du lundi au vendredi. Plus les 4 à 5 matchs le samedi. Ce planning illusoire éjecterait les autres sports (pelote et tennis) du Jai Alai. Impensable !
    4. « Une nouvelle salle Multisports aurait été une solution plus onéreuse » ? Il est possible de construire une structure neuve pour moins de 600.000€ comme l’ont fait les villes de Nébouzan (65) ou Puisaye (89).
    5. La commune de St Jean Pied de Port n’est certes pas riche en foncier mais elle a encore des marges de manœuvres et des réserves foncières à venir. A proximité de cet « emplacement idéal », d’autres terrains peuvent supporter une nouvelle salle. Mais les choix communaux se tournent vers l’accueil touristique ou l’implantation d’entreprises. Respectons ces choix mais ne disons pas que « le foncier est rare ».
    La rénovation du Jai Alai ne répond pas à la demande du territoire pour ces 5 raisons. Elle était nécessaire, mais elle n’est pas suffisante.
    Rappelons que 75% délégués (enquête publiée en mars 2014) à la Communauté des Communes (CdC) élus en mars 2014, avaient validé qu’une étude de faisabilité d’une salle Multisports doit être réalisée par la CdC qui devait prendre la compétence sports.
    Une salle Multisports n’est pas un « anti-Jai Alai », mais un projet complémentaire et indispensable. Pour les sportifs et jeunes du territoire. Pour l’image de notre territoire.
    Le Jai Alai est rénové, vivent la salle Multisports et le Jai Alai !

    1. Merci pour vos commentaires. La nécessité et la volonté de cette rénovation était inscrite dans le programme pour les élections municipales. Cette rénovation n’a pas l’ambition de solutionner tous les problèmes pour les clubs comme pour les scolaires. Mais elle va leur apporter du confort d’utilisation dans de bonnes conditions d’accueil. Il était nettement moins cher de rénover le Jai Alai en y créant une salle de hand aux normes régionales que de le rénover a minima tout en créant une nouvelle salle. Nous entendons bien que les moyens pour les scolaires, en cas de pluie ou pour les sports d’intérieur, peuvent sembler limités mais la compétence de la ville en matière de sport se limite aux écoles jusqu’à l’élémentaire et non pas au collèges et lycées. Nous sommes d’accord avec vous sur le fait que le Jai Alai rénové n’est pas non plus « l’Anti Salle Multiports ». Une salle multisports est aussi envisageable dans un second temps dans l’avenir.

  4. J’aimerai connaître les options envisagées pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire pour les douches et quel type de chauffage/isolation pour les salles de gym, dojo et musculation ?

    merci pour vos réponses

    1. Bonjour, à ce stade du projet, rien n’a encore été finalisé. Un bilan thermique sera réalisé avant travaux. En ce qui concerne le chauffage, plusieurs options sont possibles. Ainsi, une étude de viabilité de Réseau de Chaleur Bois associant la Fondation Luro, la future piscine municipale et le Jai Alai est en cours. Pour l’isolation, les murs extérieurs des locaux chauffés seront isolés et les nouvelles cloisons intérieures seront bien entendu isolantes. Mais tout ceci sera à valider par le bilan thermique. Nous pourrons revenir vers vous sur ces sujets dans quelques semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*